Les Constructeurs Réunis réaffirment leur soutiens aux IS | Internationaux de Strasbourg

Les Constructeurs Réunis réaffirment leur soutiens aux IS

Vous êtes ici

 

Mécène pour de nombreuses causes et le plus souvent anonymement, Patrick Jean, président du Groupe LCR Les Constructeurs Réunis, reste fidèle aux Internationaux de Strasbourg en soutien à l’événement 100 % féminin, 100 % alsacien, et par amitié pour son président Denis Naegelen.

 

Culture, sport, social, sociétal… Les Constructeurs Réunis, promoteur-constructeur présidé par Patrick Jean, soutiennent de nombreuses causes. De la pétanque au jazz, en passant par le social ou le handicap, Patrick Jean n’hésite pas à s’investir pour des actions qui lui parlent ou qui le touchent, mais toujours de manière discrète, sans se mettre en avant. C’est donc tout naturellement qu’il a décidé de suivre les Internationaux de Strasbourg il y a cinq ans. « Soutenir un événement dédié aux femmes nous allait bien, mais cela ne suffisait pas, confie-t-il. C’est lorsque Denis m’a raconté son histoire, comment il a repris les IS, comment il se battait pour que le tournoi ne soit pas racheté par des multinationales mais reste 100 % alsacien, quand il m’a confié sa maladie et son histoire personnelle aussi, cela a tout de suite résonné en moi. »

Le président reste aussi impressionné par le tennis féminin. « C’est un sport qui demande à être connu, c’est impressionnant, ça frappe fort, sourit-il. Nous allons également, dans un avenir proche, soutenir d’autres sports féminins qui méritent aussi que l’on y mette de l’énergie. »

Pour Patrick Jean, le tournoi tel qu’il est aujourd’hui n’a plus rien à voir avec ses débuts, à Hautepierre. « Avant, il était presque discret, anonyme, Denis a amené cette notion de faire un beau tapage ! N’oublions pas que c’est un tournoi WTA, qui a su se maintenir malgré le COVID, c’est pour cela que nous le soutenons. » Le tout, en toute discrétion. Seul notre logo apparaît des deux côtés du filet. »

Chaque année, Patrick Jean déjeune au moins une fois aux Internationaux de Strasbourg et prend plaisir à assister aux matchs quand son emploi du temps le lui permet. « Mon meilleur souvenir, c’est le match gagné par Caroline Garcia, on poussait tous derrière. Je suis multisports, plutôt foot et rugby, mais quand des gens se battent, suent, ragent pour gagner, cela me parle. » Un parallèle qu’il fait rapidement entre le sport et le monde de l’entreprise. « Je n’hésite pas à faire intervenir des sportifs de haut niveau dans notre Groupe, le management est très lié au sport. »

Partager l'article :

Retrouvez les #IS21 en images !

Multimédia